BIENVENUE  / WELCOME !!!!!

RESPECTONS NOTRE PLANÈTE

 

QUE DIRE DE CERTAINS PROPRIÉTAIRES

 

 

Notre planète est composée de deux voies ou deux sphères. Celles-ci sont à l’intérieur de nous-mêmes
L’humanité vie dans la sphère du plan inférieur est tente de trouver une solution pour résoudre tous les problèmes qui  surgissent dans le monde ceci est impossible. Commenter ces problèmes chaque jour ne font que les empirer. Ce plan dominé par l’ego doit disparaître pour faire place au Plan  Supérieur lui seul à tous les pouvoirs sur la terre.

Chacun doit comprendre que pour échapper à la loi de rétribution, il doit réintégrer la Conscience du Plan Supérieur s’il ne veut pas subir les erreurs qu’il a engendrées dans la Substance Créatrice de la loi mentale

 

LES VINGT-QUATRE CONSCIENCES ASSUJETTISSANT L’HOMME

Sans connaissance exacte de vous-même, il vous sera très difficile de découvrir vos aptitudes profondes et de vous réaliser pleinement dans le succès, la richesse et l’Amour.
Les tendances et les circonstances néfastes qui vous limitent constamment dans votre activité professionnelle et votre vie affective seront surpassées par l’étude du Moi Supérieur révélée  par l’omniscient psychology.
Depuis le début du siècle passé, la science psychanalytique a détecté très peu de choses sur la constitution de l’être psychique et du rôle qu’il joue dans le corps physique et dans le comportement des individus. Sans le secours de notre Moi Supérieur, nous ne pouvons déchiffrer correctement le fonctionnement du métabolisme psychique et physique de l’être humain.

DEFINITION DE L’HOMME AU SEIN DE LA CONSCIENCE INFERIEURE

La constitution du corps psychique et du corps physique de l’homme comprend vingt-quatre consciences pourvues chacune d’une mémoire. Elles ont une autonomie individuelle et sont difficilement maîtrisables par la volonté consciente de l’individu. Ces consciences élaborent les éléments du corps psychique et physique en corrélation avec le destin de l’âme (psychique), les données génétiques des parents et la nourriture absorbée quotidiennement. Elles gouvernent tout le fonctionnement des corps et les agissements de l’homme; elles sont continuellement en activité, même pendant les phases de sommeil, elles façonnent entièrement les réactions et les actes psychiques, physiques et matériels.

 Il est impossible à l’homme d’obtenir la maîtrise de lui-même dans sa nature inférieure.

 Par l’intermédiaire de l’intellect l’homme perçoit, une fraction du mental et de l’inconscient, sans l’expliquer dans sa teneur exacte; en dehors de cela, il attribue tout ce qu’il ne réussit pas à analyser et à définir à l’inconscient, à la malchance ou à la chance. Il ne sait pas, que par l’étude du Moi Supérieur il pourrait voir au-delà de ce qu’il interprète intellectuellement. Par la connaissance de l’omniscient psychology, chaque problème ou bienfait qui apparaît dans la vie psychique, physique et matérielle, a une explication concrète; aucun effet n’est modelé par le hasard, la chance ou la fatalité, mais uniquement par l’ignorance de se connaître en réellement. Si nous avions la mémoire de toutes nos vies passées, nous serions capables de clarifier toutes les circonstances de notre vie présente et future.

 Avant que l’homme ne se détourne de son Moi Supérieur, les vingt-quatre consciences étaient unies à la Conscience Supérieure et elles exprimaient la perfection.
    
 Les forces divines (attractive, vitale et répulsive) nous donnent la vie, le mouvement et l’être, elles circulent dans tous les centres vitaux de l’axe cérébro-spinal (l’arbre de vie ou le Moi Supérieur) irriguant la totalité des consciences, des organes et des tissus constitutifs du corps et de l’esprit. Lorsque nous étions unis à la Conscience Supérieure, ces forces formaient une unité avec l’Esprit Saint universel ou Conscience Supérieure, elles étaient introverties. L’homme et la femme, vivaient en union avec la Conscience Supérieure, ils dominaient et jouissaient de Sphère Plan Supérieure dans une parfaite harmonie d’abondance, de joie, de santé et d’amour.

 Lorsqu’ils s’identifièrent au moi inférieur (la conscience dualiste), ils perdirent leur droit au pouvoir de la Conscience Supérieure. Ce qui les obligea à lutter entre les forces créatrices de la nature et à subir le joug des loi matérielles. Il créèrent ainsi un monde d’iniquité (notre monde), parce que le moi inférieur provoqua en eux des désirs qui sont contraires à l’ordre de la création.

Comme je l’ai précèdemment cité, les vingt-quatre consciences sont les principes fondamentaux de la création du monde-idée; elles opèrent dans le règne minéral, végétal, animal et humain à des degrés différents. Elles sont soutenues et maintenues par la Conscience Supérieure Universelle “le Un”. Elles sont les propriétés du Moi de l’Esprit Saint dans la création de la matérialité et ne peuvent être dominées que par Lui-Même.

 Leur indépendance relative leur attribue un pouvoir positif et négatif tant que l’homme s’identifie à l’ego.
 Cette fausse conception de l’identité de soi créa une multitude de consciences individuelles à tendances variées, mais très semblables entre-elles dans la moralité et l’immoralité, la vertu et la corruption. Mais on constate dans toutes ces différences les mêmes troubles symptomatiques chez tous les individus : la non-maîtrise de soi, la colère, le déséquilibre sexuel, l’orgueil, la convoitise, l’ambition, la fierté de race, l’égoïsme, l’esprit critique, la jalousie, etc… Ces tendances sont dominantes dans presque toute l’humanité et provoquent de graves désordres dans tous les domaines. Pourtant, ces tendances ne font absolument pas partie de notre Etre Réel (Moi Supérieur)
 Selon la volonté de Dieu, l’homme est incapable de contrôler ces 24 consciences sans l’aide de la Conscience Supérieure. C’est Elle seule qui possède le pouvoir de les maîtriser et d’accomplir des desseins parfaits.

 L’homme s’affranchira de la servitude de la conscience inférieure, le jour où il réalisera son union avec la Conscience Supérieure en lui-même et dans l’ universel; c’est l’unique solution pour édifier un monde nouveau.

 Nous sommes arrivés à un point culminant de notre méprise concernant notre identification; de ce fait, toutes nos erreurs passées commises sous l’influence néfaste de l’ego nous sont maintenant révélées par des manifestations négatives de toute espèce, afin d’épurer nos consciences et notre vision erronée et pour nous contraindre à nous séparer du pouvoir démoniaque de l’ego, seul créateur de ce drame. De ce fait, si les hommes persistent à penser, écouter, regarder et relater ces faits négatifs, qui ne sont que le reflet exprimé de notre incompréhension intérieure. Ils les emplifient de plus en plus à l’extérieur, tout en les programmant en eux-mêmes et chez les autres. Car ces consciences sont toujours en attente de créer, quel que soit le sujet exprimé par les hommes; ainsi elles provoqueront des discordances, des troubles physiques, psychiques et matériels, dont les intéressés ne saisiront pas toujours la cause. Hélas pour eux, ils en sont inconsciemment les auteurs !

COMMENT SONT REPARTIES LES VINGTS QUATRES CONSCIENCES

 La répartition des vingt-quatre consciences est faite en quatre groupes de cinq consciences et en quatre consciences séparées, dont l’ensemble forme un tout par une connection permanente individuellement et universellement.

Le premier groupe comprend les cinq consciences suivantes : visuelle, auditive, olfactive, tactile et gustative.


Elles produisent les organes des sens et forment le corps mental qui est perpétuellement sous l’influence de l’attachement, de l’aversion et de la volonté égoïste de chaque être humain. Le mental subjugue inlassablement la conscience discriminative de l’homme par des suggestions puisées dans les autres consciences et dans le mental universel. Selon la force de caractère du psychique (l’âme) de chaque individu, le corps mental édifie sa structure, en imprimant des données positives et négatives en fonction de sa volonté consciente et inconsciente, de son milieu familial et de son instruction; ces bases contribueront en partie au développement de la personnalité psychique, physique, et active.

Le deuxième groupe comprend les cinq consciences des organes d’action qui sont : procréation, excrétion, parole, marche et habileté manuelle.


Elles constituent le corps vital qui a les mêmes fonctions que le corps mental, excepté la conscience procréatrice qui possède une force dominante sur toutes les autres consciences pour assouvir ses pulsions quelles qu’elles soient. Et, malheureusement, de nos jours, la conscience procréatrice universelle subit un sérieux déséquilibre pervers et immodoré. Cet état pernicieux atteint les consciences individuelles des adolescents et de nombreux adultes qui se laissent corrompre par ces désirs sensuels, pensant être dans la normalité. C’est une grave erreur. Puisque nous permettons à cette conscience de manipuler les individus faibles dans des desseins néfastes et si nous persistons dans cette voie, nous concourons à produire une société à basses tendances; il sera alors très difficile d’obtenir la prospérité, la paix, l’harmonie, la santé, etc.

Le troisième groupe comprend les consciences des éléments correspondant aux différentes fonctions du corps : métabolisme, circulation, cristallisation, élimination, assimilation.


Ces consciences peuvent être perturbées dans leur fonctionnement par des discordances de l’ensemble des autres consciences, affaiblir l’organisme et développer des maladies.

Le quatrième groupe comprend respectivement les cinq consciences des éléments denses : terre, eau, feu, air, éther qui par leurs combinaisons forment l’aspect de la matière.

Ensuite viennent les quatre consciences principales qui gouvernent en partie les autres consciences.

La polarisation de la Conscience de l’Esprit Saint au coeur de l’atome, donne naissance à la première conscience, qui éprouve le pouvoir de sentir et permet à l’ensemble de la planète d’être consciente de son existence, à des degrés différents selon les règnes la composant.

La seconde est la conscience du moi inférieur ou ego, donnant la certitude illusoire d’être une individualité formée d’un corps et d’un esprit, pourvue de facultés sensitive, émotive, affective et intellectuelle, c’est la conscience des désirs d’être et de posséder.

La troisième est la conscience discriminative, celle qui détermine ce qui est le bien et le mal sur le plan inférieur, elle a le pouvoir de raisonner, de s’instruire dans les études extérieures, son instrument d’expression est l’intellect.


La quatrième est la conscience déductive, celle qui opère pour réaliser les désirs de chacun; elle est reliée à l’ensemble des consciences pour obtenir, par leur combinaison, la polarisation des énergies créatrices afin d’accomplir physiquement, psychiquement et matériellement tout ce que l’homme instaure dans son psychique (inconscient); que cela soit positif ou négatif il le créera, à court ou long terme, avec ou sans son consentement conscient, pour son plaisir ou pour son malheur. L’inconscient est composé par ces quatre groupes de consciences.

Le Moi supérieur  ne fait pas partie des vingt-quatre consciences qui composent le moi inférieur.

L’ inconscient est la partie profonde de l’esprit psychique, il mémorise nos désirs, nos actes, nos pensées et nos habitudes.

Toutes ces consciences sont sous l’autorité des lois matérielles, des croyances individuelles et universelles, elles édifient séparément une structure psychique en corrélation avec les perceptions, les sentiments, les émotions, les attachements, les aversions, les désirs et les transgressions de chaque être humain. D’où il en résultera une multitude de personnalités, plus ou moins semblables.

 L’homme obtiendra la domination de ces consciences le jour où il pénétrera dans les dimensions intérieures du Plan Supérieur. Tant qu’il s’affaire dans le relativisme ou activité de l’ego, il est et restera sous son asservissement satanique. La non-maîtrise de ces consciences est un péril constant pour l’homme et pour la nature. Chaque élément vibratoire de pensées, d’images et de concepts logés dans les mémoires de ces consciences sera un jour ou l’autre, dans cette vie ou dans les suivantes, manifesté sur le plan visible.

 Si les hommes demeurent dans les sentiers obscurs de la conscience inférieure, ils seront astreints selon leur destin individuel à subir les tribulations de leurs erreurs, vie après vie jusqu’à la dissolution du plan inférieur, le règne de l’ego. Par contre, par l’étude de l’omniscient psychology, ils peuvent dès maintenant, par les pouvoirs de la Conscience Supérieure, transmuer leur destin dualiste pour celui de l’unité, la Sphére de la Perfection.